Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Agence de la Cathédrale, Agence immobilière VERSAILLES 78000

Le marché immobilier en 2018

Publiée le 04/03/2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant la première de nos deux conférences de presse annuelles, le Président Directeur Général de Century21 France, Laurent Vimont, a annoncé que pour la quatrième année consécutive, le réseau Century 21 enregistrait une progression record du nombre de ventes : +3,9% en 2018! Le marché reste extraordianairement dynamique, avec des taux d'intérêt très bas.

Les français ne s'y trompent pas et utilisent le crédit à plein régime : la part de l’emprunt souscrit pour un achat immobilier augmente encore et la durée de crédit s’allonge également. Ce recours optimisé à l’emprunt se révèle nécessaire dans un contexte où les prix continuent de croître, et ce, pour la 3ème année consécutive.

Qu'en est-il dans les Yvelines?

Le prix moyen au m² a ainsi augmenté de +6,3% entre 2017 et 2018 et atteint 3378€ le m² [la progression est moins importante sur le segment des maisons (+ 3,9%) que sur celui des appartements (5,4%)]. Nous nous rapprochons sérieusement des plus hauts constatés en 2011.

La part consacrée à l’investissement locatif est en très nette progression sur l’année (+23%) et représente 15% des achats effectués en 2018 dans les Yvelines, niveau historiquement haut dans l’ancien.

Point positif : les plus jeunes voient leur proportion progresser parmi les acquéreurs : la part des moins de 30 ans croît de +3,1% et celle des 30/40 ans de +1,5%. A eux seuls, les 40 ans et moins représentent 46,4% des acquisitions dans les Yvelines. Ces achats sont très majoritairement destinés à l’acquisition de la résidence principale (à 80,1%) ; le marché des résidences secondaires ne représente que 2,3% des transactions.

Si le marché bat à plein régime, il n’est pourtant pas en effervescence, et les délais de vente restent stables en 2018 à des niveaux relativement hauts (83 jours) ; nous sommes loin de la frénésie observée en 2004 où les délais de vente nationaux ne dépassaient pas 64 jours en moyenne.

Une précision : c’est la première fois depuis 2011 que la surface d’une acquisition est en recul : elle perd ‐0,2m² en un an pour s’établir en moyenne à 90,1 m² tous types de biens confondus (122,7m² pour les maisons et 60,8m² pour les appartements). Pour acheter, les ménages consentent des efforts en sacrifiant un peu de superficie. Ce n’est pas un indicateur à prendre à la légère.

Notre actualité